[ Accueil | Prologue | Histoire | Portraits | Livres | Théâtre | Galerie | Contact ]

Le jardin secret




      La sculpture figurait parmi ses nombreux dons. Rodin a fustigé ses œuvres mais qu'à cela ne tienne, elle fera son éloge funèbre en 1917 ! Elle nous a légué quelques études en bronze, dont " la noyade ". Nous la retrouvons s'adonnant à l'écriture. Sarah nous a laissé les œuvres suivantes : " Mémoires d'une chaise " de style gai et humoristique, " ma double vie " une biographie très romancée, ainsi qu'une ou deux pièces de théâtre. Toutefois, la gamme des talents artistiques serait incomplète si nous omettions de préciser qu'elle se consacra aussi à la peinture. Elle conçut quelques portraits humains et quelques portraits d'animaux. Animaux qu'elle affectionne résolument au point de se constituer une ménagerie comprenant des plus classiques (chiens, chats, oiseaux, perroquets), jusqu'aux plus exotiques (boas, crocodiles).

      Autour d'elle, il y a toute une faune d'admirateurs, de domestiques, d'amis sa " cour " avec laquelle elle partage repas, intimité et vacances. Passionnée de voyages, elle sillonna le monde et découvrit en 1894 Belle Ile en Mer, son eldorado qu'elle habitera tous les étés jusqu'en 1922 Ce paysage breton où le vent souffle sur la lande, où les falaises escarpées subissent le déferlement des vagues lui ressemble tant ! Elle y vit dans son mystérieux fortin, situé auprès de la pointe des Poulains avec sa vraie famille mais aussi avec sa famille d'adoption. Ce qui signifie que Sarah s'est constitué, luxe suprême, une famille selon son cœur composée d'intimes, d'artistes (les peintres Clairin et Louise Abbéma) du compositeur Reynaldo Hahn.

Le fortin à Belle-Ile
- Le fortin -


           Autre corde à son arc, plus tard, malgré son grand âge, elle va à la rencontre du 7ième art dans " La Reine Elizabeth " où elle donne la réplique à Lou Tellegen qui a inspiré Rodin en tant que modèle.

Les pièces illustres :

- Phèdre et La dame aux camélias sont ses deux pièces fétiches, au cours de sa longue carrière artistique, elle ne les abandonnera jamais.

- Hernani, Macbeth ( fleurons du théâtre classique)

- Les titres en A : Fédora, Gismonda, la Tosca, signés par Sardou et immortalisés par les superbes photographies de Nadar.

- Jeanne d'Arc de Jules Berthier. - Cyrano de Bergerac et l'Aiglon, œuvres d'Edmond Rostand.



Retour
Suite