[ Accueil | Prologue | Histoire | Portraits | Livres | Théâtre | Galerie | Contact ]

La femme de cœur





      En 1871, pendant la guerre elle organise au théâtre de l'Odéon un centre hospitalier de fortune pour les soldats blessés.

      En 1897 lors de la fameuse affaire du siècle qui dura trois ans, elle se rangea, à l'opposé de son fils Maurice du côté des partisans de Dreyfus. Son innocence lui a toujours parue évidente.
Autre initiative "humanitaire": La tempête de 1911 décima le bateau des pêcheurs bellilois. Elle proposa une matinée théâtrale en faveur des familles sinistrées, et participa ainsi à la création d'une coopérative boulangère " Pain pas cher " et une partie de la recette fut reversée aux pêcheurs de l'île.


Retour
Suite